Votre guide à l'utilisation de fumier dans votre jardin

Découvrez les techniques et les quantités de fumier appropriées à utiliser dans votre jardin pour les meilleurs résultats possibles.

Votre guide à l'utilisation de fumier dans votre jardin

Les risques du fumier

  • Le fumier des animaux qui se nourrissent dans des pâturages ouverts contient souvent des graines de mauvaises herbes, tandis que le fumier des fermes industrielles peut contenir des résidus d'antibiotiques et d'hormones de croissance.
  • Tout type de fumier peut contenir du E. coli et d'autres bactéries dangereuses.

Ainsi, pensez à la fois à votre sécurité et à celle de votre jardin si vous décidez d'utiliser du fumier.

Où se procurer du fumier pour votre jardin

Demandez aux fermes et aux écuries locales et examinez où les animaux vivent et ce qu'ils mangent.

  • Le fumier des chevaux de grain est généralement assez riche, et le fumier des poulaillers est tellement rempli d'azote qu'il doit être composté avant d'être utilisé dans le jardin.

Fumier en sac

Le fumier en sac a été composté puis traité pour limiter la présence de graines de mauvaises herbes.

  • Il a rarement une odeur désagréable et peut être utilisé directement dans le jardin.

Compostez et recouvrez le fumier

  • La meilleure façon de manipuler le fumier est de le mettre en tas, de l'arroser et de le couvrir avec une bâche pour empêcher les éléments nutritifs de s'écouler quand il pleut.
  • Retournez le tas de temps en temps pour accélérer la décomposition et mélangez une partie du fumier à votre tas de compost pour fournir l'azote nécessaire.
  • En se décomposant, le fumier dégage de la chaleur, ce qui tue les graines de mauvaises herbes.
  • Du compost avec beaucoup de fumier mélangé devrait libérer de la vapeur lors des matins frisquets. S'il ne le fait pas, retournez-le et mélangez avec un peu d'eau.

Essayez une rotation de 3 ans

Chaque année, enrichissez un tiers de votre jardin potager avec du fumier composté.

  1. La première année, utilisez l'espace des gros mangeurs, comme l'aubergine, le chou, les épinards et la courge.
  2. L'année suivante, plantez-le avec la carotte, la tomate, les haricots verts et les autres légumes nécessitant un sol légèrement moins fertile.
  3. La troisième année, faites poussez de petits mangeurs, tels que l'ail, le navet, l'oignon et le radis.

Utilisez le fumier dans une infusion puissante

Le thé de fumier est un engrais liquide riche donnant aux plantes une poussée rapide.

  • Pour le préparer, mettez une pelletée de fumier composté dans un sac perméable, comme une vieille taie d'oreiller, liez le haut avec une grande bande de caoutchouc et faites macérer dans un grand baquet d'eau pendant une semaine.
  • Diluez le thé de fumier de moitié lorsqu'il est utilisé pour arroser les plantes.

Le fumier des animaux végétariens, comme les vaches, les chèvres, les chevaux, les lapins et les volailles, est précieux pour amender et nourrir la terre, cependant, il peut avoir des effets secondaires indésirables.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu