7 moyens de réduire votre consommation de sel

75% de votre consommation en sodium ne provient pas de votre salière. Il se cache plutôt dans les aliments transformés, dont les conserves de soupes et de légumes, les condiments comme la sauce soya et la sauce Worcestershire, la nourriture rapide ainsi que les viandes conservées dans le sel ou les épices comme le bacon et les charcuteries. Voici des renseignements sur le sel et sept façons d’en réduire la consommation.

7 moyens de réduire votre consommation de sel

Tout savoir sur le sel

Le sel est naturellement présent dans les aliments non transformés tels que le lait, les betteraves et le céleri. Dans ces aliments, c’est en fait une bonne chose, car le sodium est nécessaire à la vie.

  • Il aide à réguler la tension artérielle, à maintenir l’équilibre hydrique du corps, à transmettre l’influx nerveux, à contracter les muscles dont le cœur et à faire fonctionner adéquatement les sens du goût, de l’odorat et du toucher.
  • Votre corps a besoin d’un peu de sel chaque jour pour remplacer les pertes causées par la sueur, les larmes et d’autres excrétions.

Mais, le fait d’avoir plus qu’un minimum de sel chaque jour est-il néfaste?

  • Les scientifiques et l’industrie du sel débattent de cette question depuis des décennies, mais des preuves médicales portent à croire que oui.
  • De fait, les experts en médecine des quatre coins de la planète conviennent que la plupart des gens consomment beaucoup trop de sel.
  • Il y a un lien étroit entre une consommation de sel élevée et le développement de l’hypertension artérielle. Or, l’hypertension artérielle augmente les risques d’AVC et de maladies cardiaques.​

Les 7 moyens de consommer moins de sel

Heureusement, nul besoin d’être accro au sel. Essayez les stratégies suivantes pour réduire votre apport en sel, et celui-ci ne vous manquera pas du tout dans une semaine ou deux.

1. Omettez le sel de vos recettes

Dans les recettes, omettez le sel ou remplacez le sel de table par la même quantité de gros sel.

  • Vous réduirez ainsi le sodium d’une recette de 25%.
  • Les grains grossiers du gros sel ne se tassent pas autant dans une cuillère à mesurer.

2. Rangez la salière

En l’éloignant de votre vue, vous ne penserez peut-être pas à ajouter du sel lors du repas.

3. Utilisez d’autres assaisonnements

Pour ajouter de la saveur à vos aliments, utilisez d’autres assaisonnements comme les herbes, les épices, le citron ou la moutarde.

  • Les plats de poissons et de légumes cuits se marient bien avec des épices comme la coriandre, le cumin et les graines de fenouil.

4. Achetez des produits sans sel ajouté

Lorsque vous achetez des aliments en conserve tels que les haricots, les pois chiches et le maïs sucré, choisissez les variétés «sans sucre ni sel ajoutés».

  • Si vous ne pouvez trouver des légumineuses conservées dans de l'eau, rincez-les avant de les utiliser pour enlever une partie du sel.

5. Cuisinez vos propres soupes

Les aliments transformés comme les soupes en conserve ont souvent une très forte teneur en sel.

  • Investissez dans un mélangeur ou un robot culinaire, et vous pourrez facilement cuisiner vos propres soupes.

6. Mangez des collations non salées

Faites l'essai de bretzels, de croustilles, d'arachides et de condiments non salés ou à faible teneur en sodium.

7. Rehaussez vos légumes avec du jus de citron

Au lieu d’utiliser du sel pour rehausser vos légumes cuits, ajoutez le zeste et le jus d’un citron.

Rappelez-vous ces renseignements et ces sept moyens de réduire votre consommation de sel. En étant plus averti, vous contribuerez à réduire votre risque de maladies cardiaques et d’AVC.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu