5 faits sur la douleur chronique

La douleur chronique signifie que celle-ci n'est pas reliée à une cause spécifique et ne disparaît pas avec le temps. Voici quelques informations au sujet de ce qui se passe au niveau du corps des personnes souffrant de douleurs chroniques.

5 faits sur la douleur chronique

Quatre adultes sur 10 âgés de 65 ans et plus souffrent de douleur chronique.

1. Souffrir sans raisons appparentes

La douleur aiguë survient lorsque des signaux électriques en provenance des tissus endommagés voyagent jusqu'au cerveau dans un processus appelé la nociception. La douleur n'est pas réellement ressentie jusqu'à ce que le signal vienne rejoindre le cerveau.

  • Mais avec la douleur chronique, vous pouvez souffrir sans même qu'il y ait de raison.
  • C'est parce que votre système nerveux commence à générer ses propres signaux électriques, indépendamment de la présence de blessures.
  • Ces messages voyagent jusqu'au cerveau et vont activer les centres de la douleur dans une sorte de boucle de rétroaction entre le cerveau et les nerfs, qui se retrouve coincée sur «allumé».

2. La douleur chronique augmente les risques de dépression

La douleur chronique peut affecter votre qualité de vie de façon significative.

  • Celle-ci va vous priver des bénéfices que la socialisation peut apporter à votre santé.
  • Elle pourra également perturber votre sommeil et affecter votre fonctionnement cognitif, y compris la mémoire et la capacité d'apprentissage.
  • Ce qui par la suite augmentera votre risque de tomber en dépression.

3. La douleur chronique devient de plus en plus courante alors que vous vieillissez  

La douleur chronique devient de plus en plus courante avec l'âge à cause des décennies d'usure qui commencent à peser sur votre corps.

  • Après cinq ou six décennies de vie active, vous devenez naturellement plus susceptible d'éprouver des douleurs provoquées par l'arthrite, des articulations usées ou par l'affaiblissement des os.
  • Si vous souffrez de certaines maladies chroniques telles que le diabète, il se peut que vous développiez des neuropathies, ou douleurs nerveuses, qui sont le résultat de décennies de dommages encourus aux cellules nerveuses.

4. La douleur chronique affecte généralement le dos

Les maux de dos deviennent particulièrement courants avec l'âge (jusqu'à la moitié des gens âgés de 65 ans y font face quotidiennement), principalement pour des raisons biomécaniques.

  • Les os et les muscles chargés de vous tenir debout sont aussi les principaux gardiens de vos nerfs les plus grands.

5. Les douleurs reliées aux maladies

Les personnes âgées sont plus susceptibles d'éprouver des douleurs reliées à des conditions de santé chroniques telles que la maladie coronarienne, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), l'Alzheimer ou le Parkinson.

  • Comme ces maladies ont également un impact négatif sur votre capacité à demeurer physiquement actif, la douleur n'ira qu'en augmentant.
  • Le plus vous souffrirez, le moins vous vous déplacerez et irez socialiser, ce qui aggravera à la fois vos problèmes de santé et la douleur associée dans un cycle débilitant.

Il n'y a pas que des mauvaises nouvelles à ce sujet cependant. Le monde médical a réalisé des progrès énormes, non seulement en ce qui concerne la compréhension de la douleur et des remèdes qu'on peut y apporter, mais aussi sur comment communiquer avec les patients en ce qui concerne leur douleur.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu