Construire sa maison: choisir le mur de fondation

Les murs de fondation sont les «pieds» d'une construction, et pour lesquels les dalles de béton ou les semelles filantes sont les plus courants. Ces lignes directrices vous aideront à en apprendre davantage sur les différents types de murs de fondation et à décider de ce qui est le mieux pour les fondations de votre maison.

Construire sa maison: choisir le mur de fondation

1. Des dalles de béton

Quel que soit le type de maison que vous envisagez, considérez une dalle de béton comme fondations.

  • Le coût de cette opération est relativement bas et offre une base préparée pour du carrelage, de la moquette ou du vinyle.
  • De même, vous n'aurez aucun problème de termites ou de planchers pourris; vous bénéficiez d'une isolation par la terre elle-même.
  • Pour veiller à ce que les eaux de ruissellement ne pénètrent pas dans la maison, les dalles sont légèrement surélevées au-dessus du niveau du sol, et permettent un écoulement total. Dans les zones inondables, cependant, il n'est pas recommandé d'utiliser des dalles.

2. Les semelles filantes

Les semelles filantes (généralement à base de béton renforcé) sont posées dans des tranchées étroites dans le sol, afin de soutenir uniquement les murs de l'édifice.

  • Autrefois, les semelles de pierre étaient couramment utilisées, mais elles possèdent une résistance moindre à la traction, alors dans les cas où la maison à tendance à pencher ou à s'adapter aux variations d'humidité dans le sol, les fondations (et par extension la maison) peuvent se fissurer.
  • La pierre est un matériau classique et solide pour des fondations, mais, en raison de son poids, elle doit être découpée en petits blocs avant de pouvoir être exploitée.
  • La nature même des semelles filantes font qu'elles ont une résistance moindre à la traction, et tout mouvement ou gonflement du sol entrainera un fléchissement de la structure, ce qui dans la plupart des formes d'édifices autres qu'en bois, résultera en des fissures. Les briques posent le même problème, bien que leur taille les rend plus facile à manipuler.
  • Le béton est un matériau idéal pour les semelles filantes car la profondeur, la largeur et le renforcement peuvent être assez bien prédits et précisément modifiés pour répondre à diverses conditions de fondation.
  • Il est également facile à travailler en comparaison avec la difficulté de manœuvre de lourds blocs de pierre ou de briques dans un trou.

3. Fondations piliers et poutres

Les fondations à base de piliers et de poutres permettent de trouver un appui stable pour un édifice près de la surface. Il est nécessaire qu'un ingénieur conçoive un système de piliers régulièrement espacés, des trous qui sont forés dans le sol jusqu'à ce qu'un soutien solide soit trouvé.

  • On associe ces derniers avec des poutres qui sont étroites et profondes, pour créer un pont au-dessus des couches de surface instables du sol.
  • Les coûts varient pour une telle construction, en raison d'une profondeur incertaine des piliers, à moins qu'un forage préliminaire ne soit effectué, ce qui n'est généralement pas une option dans les constructions domestiques.
  • Le coût est due à l'alésage des piliers, la coulée de quantités supplémentaires de béton à la fois dans les piliers et les poutres, le renforcement requis, et les conseils en ingénierie.
  • On peut autrement utiliser une méthode de construction plus légère qui ne dépend pas autant sur des fondations aussi stables, comme une structure de poteaux.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu