4 choses à savoir avant de rénover sa salle de bain

Votre salle de bains a désespérément besoin d'être rénovée? Quatre trucs à connaître avant de changer vos installations sanitaires.

4 choses à savoir avant de rénover sa salle de bain

1. Non aux fausses économies

La salle de bain – sans doute l'endroit le plus fréquenté par tous les membres de la famille – est l'installation qui souffre le plus dans une maison. Lorsque vient le moment de changer la toilette, pas question de faire n'importe quoi.

  • Le conseil du pro: on trouve dans le commerce des cuvettes de toilette à tous les prix, de la plus ordinaire à moins de 50$, à la plus chic à plus de 1 000$. Avant même de penser à votre budget, écartez d'emblée les installations à problèmes. Trois points sont à contrôler:
  1. Assurez-vous que la base de la cuvette est parfaitement plane, sans quoi les toilettes ne pourront jamais se fixer correctement au sol, ce qui augmente le risque de fêlure.
  2. Vérifiez que la sortie d'eau (le siphon ou dégorgeoir) est également vernie à l'intérieur. À défaut, le papier risque de s'y loger facilement et de boucher régulièrement vos toilettes.
  3. Envisagez l'achat d'une toilette à chasse double, à la fois économique en eau et efficace.

2. Protégez vos toilettes

Savez-vous qu'un des procédés utilisés par les fabricants pour diminuer le prix d'une cuvette de toilette consiste à utiliser une faïence moins épaisse? N'achetez pas ce type de modèles bon marché en pensant faire une affaire. Ils sont bien plus fragiles qu'ils n'en ont l'air.

  • Une cuvette peut se briser plus facilement qu'on ne le croit, et ce risque est encore accru lorsque la faïence est particulièrement mince.
  • Le conseil du pro: dans tous les cas de figure, pensez à toujours écarter des toilettes les objets susceptibles de fêler ou de casser la cuvette par leur chute - armoire à rangement, miroir, décoration murale, flacons de parfum.

3. Non aux «sans marque»

Dans le domaine de la plomberie sanitaire, les pros conseillent de ne jamais acheter d'installation «sans marque». Pas tant pour une question de qualité (quoique les défauts de fabrication soient plus fréquents) que pour une raison pratique : difficile, en effet – voire impossible –, de trouver des pièces en cas de panne.

  • Résultat: quand un évier, une douche, un lavabo «sans marque» ne fonctionnent plus, ce n'est pas un élément que vous devez remplacer, mais l'ensemble qu'il faut changer.

4. Un robinet de haut niveau

Le premier critère pour choisir une robinetterie? Son design, le plus souvent. On s'assure ensuite que le modèle désiré est compatible avec l'évier, le lavabo ou la baignoire. C'est un bon début, mais c'est loin de suffire pour assurer une installation de qualité. Ce qui fait un robinet fiable? En premier lieu sa longévité, évidemment. Les conseils du pro:

  • Évitez les mécanismes intérieurs à bague en caoutchouc - ils sont trop sujets à l'usure et à l'entartrage. Préférez ceux à bague en porcelaine.
  • La plupart des robinets sont en bronze coulé revêtu d'une fine couche de chrome. C'est bien, mais les modèles les plus durables sont entièrement en acier inoxydable.
  • Assurez-vous que le robinet que vous choisissez est homologué CSA (Association canadienne de normalisation – Canadian Standard Association), et n'hésitez pas choisir un ensemble de robinetterie qui offre une garantie à vie.
  • Enfin, avant de passer à la caisse, jetez un coup d'œil sur la durée de garantie (une durée de cinq ans peut être considérée comme satisfaisante) et assurez-vous qu'il ne sera pas trop difficile de trouver des pièces de rechange si cela se révélait nécessaire.

Bref, avant de débuter la rénovation de votre salle de bain, ayez ces trucs en tête afin de bien réussir vos travaux.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu