Enrayez votre colère avec des méthodes de bien-être

Votre réponse à la douleur n'est probablement pas une coïncidence. Quand vous sentez que vous allez vous mettre en colère, prenez plusieurs respirations lentes et profondes. Si cela ne fonctionne pas, voici quelques autres méthodes.

Enrayez votre colère avec des méthodes de bien-être

Coincé dans le trafic, vous vous mettez en colère à cause de la perte de temps. Lorsque vous arrivez à la maison pour voir un puits de vaisselle sale, vous vous imaginez brisant chaque pièce contre le mur. Et lorsque le troisième avocat appelle au téléphone, vous sentez des spasmes dans vos muscles du dos ou du cou.

La connexion entre la douleur et la colère

Pendant des années, des études ont lié la colère, quelle soit réprimée ou exprimée, à la douleur chronique comme les maux de tête et les douleurs dorsales.

  • La colère n'est pas non plus un somnifère. Il éveille votre réponse de fuite ou de lutte, augmente votre adrénaline, augmente votre pression sanguine et accélère votre rythme cardiaque.
  • Une récente étude apporte un éclairage nouveau sur la connexion. Elle a constaté que les personnes qui laissaient leur colère exploser ou qui se fâchaient facilement avaient une douleur plus intense et produisaient moins d'opiacés naturels que celles qui réprimaient leur colère.
  • Si vous êtes souvent en colère, surtout si vous la réprimez, vous pouvez bénéficier de la thérapie cognitivo-comportementale. Le thérapeute va se concentrer à vous enseigner des façons d'exprimer votre colère de façon constructive et à changer les attitudes et les pensées qui vous mettent en colère.

De bons coups pour contrôler la douleur

Reconnaître ce qui fait que votre corps se sent bien est essentiel pour contrôler votre douleur. La plupart d'entre nous sommes au moins au courant de certains déclencheurs de bien-être qui nous aident à oublier notre douleur, ou du moins, à la chasser pendant un certain temps.

Voici quelques autres possibilités à explorer:

  • Faire de l'exercice. Essayez simplement de demander à un coureur après une course d'enlever ce sourire de son visage. Vous n'êtes pas obligé de courir pour obtenir cette sensation: la natation, le ski de fond, le tennis ou un passage de 30 minutes sur un vélo stationnaire peuvent tous déclencher de grandes sensations et remuer la production d'endorphines, les analgésiques naturels du corps.
  • Faire l'amour. Il n'y a aucun moyen plus agréable de libérer un flot d'endorphines.
  • Caresser un animal de compagnie. Même quelques minutes passées à caresser un chien ou un chat suffissent pour déclencher la libération de sérotonine, de prolactine et d'ocytocine, toutes des hormones qui nous font sentir bien. Et le ronronnement ou la queue qui remue que vous obtenez en retour est sûr de vous mettre un sourire aux lèvres.
  • Savourer un chocolat. Il peut y avoir une raison pour laquelle nous aimons le chocolat. Comme l'exercice et le sexe, le chocolat libère des endorphines qui calment la douleur. N'en consommez pas trop; quelques grammes feront l'affaire.
  • Obtenir du soleil. Avez-vous remarqué comment vous vous sentez beaucoup mieux par une journée ensoleillée? Portez un écran solaire, bien sûr.
  • Vous tourner vers le suspense. Regardez quelques films d'horreur ou montez dans une montagne russe. Dans la foulée de la peur vient une salve d'endorphines qui vous fera sentir une frénésie.
  • Parler à votre ami le plus drôle. Les personnes qui sont heureuses et optimistes ont tendance à nous détendre et à nous faire rire.

La colère peut conduire à un stress, à l'hypertension artérielle et à d'autres préoccupations de santé. Essayez ces méthodes simples pour contrôler votre colère en peu de temps.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu