Qu'est-ce que la conjoncture du marché de l'hôtellerie dit du Canada?

Le secteur des voyages et du tourisme au Canada semble donner de bons résultats, mais quelle est la conjoncture du marché de l'hôtellerie canadien pour 2014?
La conjoncture du marché de l'hôtellerie canadien indique que le tourisme du deuxième plus grand pays du monde est toujours en plein essor, mais que l'industrie du voyage en général doit faire face à certains défis. Les visiteurs en provenance des États-Unis continuent de représenter le marché primaire du Canada, selon des rapports publiés récemment par l'Association de l'industrie touristique du Canada (AITC). Cependant, le nombre total de visiteurs est en diminution constante depuis 2000, suivant en cela les tendances mondiales résultant de l'inflation et d'autres facteurs qui influent sur les voyages internationaux.

2014 a été une année forte pour les investissements hôteliers

L'Association de l'industrie touristique du Canada a indiqué des résultats similaires et a noté la dépendance de plus en plus forte du Canada envers les voyages domestiques, ainsi que le besoin d'investissements continus dans le tourisme. Selon le rapport sur les investissements hôteliers du Canada publié par Colliers International Hotels, 2014 a été une année forte pour les investissements hôteliers.

Leurs statistiques montrent que la valeur des transactions en moyenne, les prix par chambre et le montant des revenus par chambre disponible ont tous connu une trajectoire ascendante. L'Ouest du Canada a été le premier en termes de mesures des tarifs par chambre, tandis que l'Est du Canada a connu un plus grand volume de transactions. Selon leurs conclusions, la région du Grand Toronto a été l'un des marchés les plus actifs du pays, suivie par d'autres régions métropolitaines prospères dont Montréal, Vancouver et Ottawa.

Classé parmi les 20 premières destinations les plus visitées

Bien que le Canada se classe parmi les 20 premières destinations internationales les plus visitées du monde, il a décru lors de ces dernières années. En dehors des États-Unis, la majorité des visiteurs du Canada viennent du Royaume-Uni, de France, d'Allemagne, d'Australie et de Chine. Les statistiques montrent que les visites avec nuitées en provenance des États-Unis ont diminué de près de 25% depuis 2000, alors que le pays a connu une augmentation du nombre de visiteurs en provenance de Chine, d'Australie, du Mexique et du Japon. L'Association de l'industrie touristique du Canada et Visa Canada indiquent que l'Ontario, la Colombie-Britannique et le Québec constituent la porte d'entrée pour au moins 80% de visiteurs internationaux du Canada.

Améliorer les campagnes touristiques pour attirer les visiteurs

Alors, que peut-on faire pour améliorer la conjoncture générale du marché de l'hôtellerie pour 2014 et au-delà? De nombreux experts du secteur estiment que le Canada devrait se concentrer davantage sur la quantité de visiteurs en provenance des États-Unis. En lançant des campagnes de tourisme plus ciblées vers nos voisins et amis du sud, nous pourrions attirer plus de visiteurs. Voici d'autres façons dont les experts du tourisme suggèrent que le Canada pourrait attirer plus de visiteurs:

  • En investissant dans des efforts de marketing international, en particulier vers la Chine et les États-Unis
  • En pénétrant plus avant le marché des États-Unis et en rendant les voyages transfrontaliers plus pratiques
  • En rendant plus faciles les demandes de visa

Les industries de l'hôtellerie et du tourisme se tournent vers l'avenir

Si le Canada peut réussir à augmenter son nombre de visiteurs en 2015 et au-delà, la conjoncture du marché de l'hôtellerie devrait également continuer à montrer des améliorations remarquables. Peut-être que plus d'idées en provenance du secteur seront rendues publiques après la tenue de la Canadian Hotel Investment Conference de 2015, qui devrait avoir lieu en mai à Toronto.

Qu'est-ce que la conjoncture du marché de l'hôtellerie dit du Canada?
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu