Conseils pour aider vos enfants en cas de harcèlement à l'école

Si votre enfant est victime d'intimidation, il est important d'intervenir rapidement. Voici quelques conseils pour vous aider vous et vos enfants à gérer le harcèlement.

Conseils pour aider vos enfants en cas de harcèlement à l'école

Entamez la conversation

Parfois, le harcèlement peut durer des années sans que personne ne s'en rende compte.

Vos enfants pourraient avoir trop peur de parler et de vous dire quand ils sont victimes de harcèlement, ou l'intimidateur pourrait leur avoir dit qu'ils auraient des problèmes s'ils en parlaient à quelqu'un.

  • Discutez de la différence entre le harcèlement et les taquineries avec vos enfants.
  • Parlez du harcèlement à vos enfants et demandez-leur s'ils ont des petits caïds dans leur vie.
  • Ils seront plus enclins à en parler avec vous si vous entamez la conversation, et vous pouvez même utiliser un livre pour enfant ou un programme télévisé sur le harcèlement pour les aider à se sentir moins seul et à s'ouvrir.

Écoutez

Si vos enfants vous disent qu'ils sont victimes de harcèlement, écoutez calmement et offrez-leur votre confort et votre soutien.

  • Essayez de ne pas vous fâcher ni de vous montrer trop émotif pendant la conversation.
  • Vous ne ferez qu'empirer les choses pour vos enfants si vous leur faites de la peine, si vous réagissez de façon excessive et que vous offrez des conseils qui ne font qu'aggraver le problème.

Félicitez-les

Félicitez votre enfant d'avoir discuté de la situation avec vous.

  • Les enfants ont parfois l'impression que c'est de leur propre faute s'ils sont harcelés, et qu'ils doivent faire quelque chose de mal qui le justifie.
  • Rappelez-leur que beaucoup de gens sont un jour victimes de harcèlement, même les adultes.
  • Dites-leur que c'est l'intimidateur qui fait quelque chose de mal, pas eux.

Demandez de l'aide

Prévenez quelqu'un à l'école (comme un enseignant, un directeur ou un conseiller) que ce harcèlement a lieu.

  • Les responsables scolaires peuvent généralement trouver une façon d'intervenir de manière à ce que l'intimidateur n'embête plus votre enfant.

Passez à l'action

Un harcèlement grave peut conduire à une situation dangereuse pour votre enfant. Ne prenez pas le harcèlement à la légère.

  • Si vous découvrez que des menaces ou qu'un préjudice physique ont eu lieu, envisagez de contacter les autorités compétentes (comme le directeur de l'enfant).
  • Cela pourrait conduire l'intimidateur à recevoir un mandat l'obligeant à suivre une thérapie, ce qui peut aider à résoudre le problème sous-jacent et contribuer à éviter que d'autres enfants soient harcelés par la même personne.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu