Remèdes naturels pour les troubles du sommeil

Vous souffrez d'insomnie? Vous n'êtes pas seul. Il existe des remèdes naturels pour s'endormir plus rapidement et bénéficier d'une nuit de sommeil réparatrice.

Remèdes naturels pour les troubles du sommeil

L’infusion de laitue, ça a du bon!

Ce vieux remède de grand-mère demande un peu plus de temps à préparer que les tisanes habituelles, mais peut vraiment valoir le coup. Pourquoi la laitue? Parce qu'elle contient du lactucarium, un suc inducteur de sommeil semblable à l'opium, mais en vente libre.

  • Pour préparer une infusion à la laitue, faites bouillir trois ou quatre grandes feuilles de salade dans trois quarts de tasse d'eau pendant 15 minutes.
  • Retirez du feu, ajoutez deux ou trois brins de menthe, laissez reposer quelques minutes et filtrez.
  • Buvez cette décoction avant de vous glisser dans les draps.

À noter: toutes les laitues faisant l'affaire, optez donc pour la moins chère.

Un précieux allié: le tryptophane

Certains aliments contiennent du tryptophane, un acide aminé dont dérive la sérotonine, un sédatif indispensable à l'organisme. On en trouve notamment dans les œufs, le lait, la banane et les volailles.

  • Privilégiez les bananes pour vos creux nocturnes: vous vous rendormirez plus rapidement.
  • Le soir, au souper, mangez de la dinde ou du poulet. Vous savez enfin pourquoi vous piquez systématiquement du nez après le repas de Noël!

Les médicaments «tueurs de sommeil»

Lors de chacune de vos visites chez le médecin, celui-ci doit vous demander si vous suivez un traitement particulier. Pressé par le temps, il néglige parfois de le faire. Or, certaines insomnies peuvent être directement provoquées par la prise de médicaments.

  • C'est notamment le cas des bêta-bloquants, des traitements thyroïdiens, des décongestionnants (pour les sinusites et les otites), de certains antidépresseurs, des corticoïdes et des très nombreux remèdes contenant de la caféine, comme les antidouleurs et les antitussifs que l'on consomme sans ordonnance pendant la période hivernale.
  • Faites le tri dans votre armoire à pharmacie. Si vous consultez pour un trouble du sommeil, pensez à établir la liste de tous vos traitements – suppléments nutritionnels, produits à base de plantes et autres substances autoprescrites compris.

Des vitamines à la rescousse des jambes sans repos

Parfois, quand vous commencez enfin à trouver le sommeil, vos jambes se mettent à gigoter toutes seules et vous réveillent. Ce même scénario peut se reproduire en boucle cinq, 10, 40, 100 fois par nuit! Le syndrome des jambes sans repos, ou impatiences nocturnes, se caractérise par des fourmillements, des picotements et des sensations de brûlure.

  • Plusieurs études révèlent que ceux qui souffrent de ce syndrome ont souvent une déficience en acide folique (vitamine B9), essentiel pour les fonctions cognitives.
  • Chaque jour, prenez de 400 à 800 microgrammes d'acide folique associé à 80 milligrammes de vitamines du complexe B, pour éviter tout déséquilibre.
  • Le mieux est de demander conseil au pharmacien ou à votre médecin.

Jamais d'exercice juste avant de dormir

Cela a été prouvé maintes fois: une activité physique quotidienne, même légère (30 minutes de marche, par exemple), peut vous ouvrir la voie vers le sommeil. Faites attention toutefois de ne pas vous agiter à n'importe quelle heure de la journée.

  • Le moment idéal? En fin d'après-midi, de quatre à six heures avant la préparation au coucher, histoire de laisser le temps à la température du corps de baisser: c'est la condition pour parvenir à s'endormir.

Bref, pour vous aider à dormir, essayez ces remèdes naturels, faites attention à vos médicaments et ne faites pas d'exercice physique avant de vous coucher.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu