Votre coiffeur a-t-il la tête de l’emploi?

En plus de manier les ciseaux comme Edward aux mains d’argent et d’être un as de la conversation, le coiffeur est un professionnel aux mille talents.

Votre coiffeur a-t-il la tête de l’emploi?

À moins que nous ne devenions tous chauves du jour au lendemain, les coiffeurs n’ont pas à craindre pour leur emploi. En effet, peu importe la tendance de la saison, il faudra toujours des spécialistes pour couper nos cheveux et créer des coiffures de tous les styles... et de toutes les couleurs!

Mais qu'est-ce qui fait qu'un coiffeur est bon?

Il a une formation reconnue

Les candidats qui désirent accéder à la profession de coiffeur doivent le plus souvent être titulaires d’un diplôme d’études professionnelles en coiffure.

  • Outre la formation, des talents artistiques développés, le souci de la clientèle et une facilité à communiquer sont des qualités recherchées.
  • La formation peut comprendre un stage dans un salon de coiffure, ce qui permet au candidat d’avoir un aperçu des conditions de travail et des aspects à développer pour répondre aux attentes de la clientèle.

Il a une dépendance aux tendances

Comme le précise Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC), les candidats doivent également avoir un intérêt pour suivre les tendances de la mode, tant en coiffure qu’au chapitre de l’habillement et de la beauté en général.

  • En effet, il n’est pas rare que le professionnel à qui vous confiez votre chevelure arbore lui-même une coupe et une coloration hyper tendance, comme celles qu’affichent actuellement les mannequins sur les passerelles, et celles qu’afficheront sous peu les fashionistas de ce monde.

Il a de multiples talents

Artistes des ciseaux et du peigne, les coiffeurs et les stylistes effectuent entre autres des coupes de cheveux, des permanentes, des colorations et des mises en plis, font des traitements du cuir chevelu et posent des rallonges.

  • Les professionnels qui œuvrent dans le domaine de la coiffure doivent aussi être disponibles les soirs et les fins de semaine, en plus de détenir des compétences en gestion (pour ceux qui travaillent à leur compte).
  • Finalement, la discrétion figure aussi parmi les qualités recherchées, d’où l’expression «Seul son coiffeur le sait».

Il a une bonne condition physique

Les coiffeurs doivent également tenir compte qu’ils travaillent debout, et qu’ils ont souvent à se pencher, ce qui peut être exigeant physiquement.

  • La profession, par contre, permet d’avoir un contact privilégié avec la clientèle et donne l’occasion d’exprimer ses talents de création.

Un métier aux nombreuses avenues

La personne exerçant ce métier peut travailler comme salariée dans un salon de coiffure, faire la location d’une chaise chez un propriétaire de salon, être travailleur autonome à domicile ou encore être propriétaire de son propre salon.

  • Le métier offre aussi d’autres avenues, telles que des emplois dans des établissements de soins de santé, des écoles de formation professionnelle et des studios de cinéma, de théâtre et de télévision.

Chose certaine, un bon coiffeur d’expérience est toujours très en demande, surtout s’il est à l’écoute de son client et qu’il propose des coupes au goût du jour. Mais la question existentielle demeure entière : qui rase et coupe les cheveux du meilleur coiffeur?

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu