Comment localiser vos problèmes de toiture

Pour vous, grimper sur le toit n’est certainement pas un exercice quotidien. Mais n’oubliez pas qu’un toit prend de l’âge! Grâce à des inspections régulières, vous pourrez localiser les problèmes avant même qu’ils ne se transforment en casse-tête.

Durant les 10 ou 20 années qui suivent son installation, votre toiture ne figure pas parmi vos soucis. Mais à mesure qu’elle approche de sa limite d’âge, différente selon le type de toiture, il faut procéder à une inspection annuelle et localiser les problèmes qui s’accumulent ou risquent de se manifester sous peu.

Comment localiser vos problèmes de toiture

Pourquoi inspecter sa toiture?

L’explication est simple. D’une part, vous remarquerez les petits problèmes que vous réglerez tout de suite avant qu’ils ne s’aggravent. D’autre part, si le défaut est trop étendu ou assez grave pour justifier l’appel d'un couvreur professionnel, vous aurez, en consommateur avisé, pris le problème en main et saurez de quoi il s’agit avant même de demander un devis.

Commencez par l’intérieur

Votre inspection doit commencer par l’intérieur. Regardez à l’intérieur de votre maison pour repérer certains signes d'infiltration, comme une décoloration au plafond. Si votre maison comporte un grenier, emportez une lampe de poche pour examiner chaque partie visible de la toiture. Les infiltrations d’eau doivent être assez évidentes. Marquez visiblement la zone problématique et prenez note de chaque irrégularité constatée.

Sortez et grimpez

Marchez ensuite autour du périmètre de la maison. Cherchez d’autres taches ou marques sur la façade ou aux angles de la toiture. Il est maintenant temps de grimper sur le toit, soit pour le scruter à partir d’une échelle stable, soit pour y monter – sans oublier qu’un amateur ne doit jamais essayer de marcher sur un toit très incliné, car le risque n’en vaut pas la peine.

Les ennemis de votre toiture

Les principaux ennemis d’une toiture sont l’âge, l’eau, les débris, le soleil, le verglas et le vent. Hélas, ici au Canada, le lot complet nous est servi. Regardez bien autour de vous. Notez les zones où vous remarquez des dommages, des amas de feuilles ou de mousse, ou encore des flaques d’eau.

  • L’un des problèmes les plus faciles à détecter est une déformation: les bords des bardeaux en asphalte s’enroulent. Cela indique la nécessité indiscutable de refaire entièrement les bardeaux.
  • Plus difficiles à repérer, les fissures, les cloques et les séparations peuvent toucher le solin, qui est la bande d’acier galvanisé visible au bord et aux angles du toit. Si vous voyez des dommages dus à l’eau à l’intérieur, mais que tout le reste semble sain, c’est d’ordinaire que le solin est endommagé. Réparez rapidement en appliquant une nouvelle couche de scellant au goudron par-dessus la couche installée.

Une note spéciale au sujet des fuites en hiver

Vous constaterez parfois que votre toiture fuit uniquement en hiver. Vous vous demandez pourquoi. Si possible, installez votre échelle par une belle journée ensoleillée. Il s’agit sans doute d’une barrière de glace, formée de stalactites qui pendent de la gouttière, retiennent l’eau et la laissent pénétrer dans les bardeaux, lesquels ne sont pas conçus pour y résister. Selon son origine, ce problème peut dépasser vos compétences. Il est temps d'appeler un professionnel à la rescousse.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu