Devriez-vous diviser votre sommeil en plusieurs périodes?

Nous sommes tous d'accord pour dire que bien dormir est bon pour notre santé mentale et physique et notre bien-être général. Or, dans le monde frénétique et hyperactif qui est le nôtre, plusieurs personnes ne peuvent tout simplement pas profiter d'une nuit de sept à huit heures de sommeil tel que recommandé et ceux qui essaient finissent pas être incapables de trouver le sommeil.

Si votre vie est trop occupée, il est peut-être temps de passer d'un sommeil monophasique (dormir en une seule période) à un sommeil polyphasique (dormir en périodes de sommeil multiples).

Devriez-vous diviser votre sommeil en plusieurs périodes?

Les habitudes de sommeil naturelles

Dormir plus d'une fois dans un délai de 24 heures n'est pas nouveau pour ceux qui aiment piquer un somme en après-midi pour compenser une (trop) courte nuit de sommeil. Il n'existe en fait aucune raison physique de concentrer toutes nos heures de sommeil en un seul bloc.

En fait, le principe du sommeil monophasique n'est devenu monnaie courante qu'à la fin du 17ème siècle. Avant cela, chacun adoptait un horaire de sommeil fragmenté consistant à aller au lit après le coucher du soleil, se réveiller pour une heure ou deux au milieu de la nuit puis se laisser de nouveau glisser vers le sommeil pour quelques heures.

Des recherches indiquent que ce rythme de sommeil est assez répandu dans le règne animal et pourrait être notre routine de sommeil naturelle. Plutôt que de vous retourner sans cesse dans votre lit, levez-vous, lisez un livre, naviguez sur Internet et retournez au lit quand votre corps vous fait signe.

Les horaires de sommeil alternatifs

Si votre routine nécessite des nuits plus courtes, il existe plusieurs horaires de sommeil alternatifs que vous pouvez essayer. Un horaire avec sieste, par exemple, pourrait vous permettre de dormir pendant six heures la nuit puis de faire une sieste de 90 minutes en après-midi. Il est important de respecter cette durée de 90 minutes, car cela permet à votre corps de compléter toutes les phases d'un cycle de sommeil normal, incluant le sommeil paradoxal et le sommeil profond.

Certaines personnes plus aventureuses sont même parvenues à diviser leurs heures de sommeil en courts intervalles en s'entraînant à accéder directement aux phases de sommeil les plus bénéfiques tout en dormant moins d'heures au total.

L'horaire de sommeil le plus extrême, connu sous le nom de méthode Uberman, implique de ne faire que six petites siestes par jour, sans plus. Peu de personnes réussissent à adopter cet horaire à long terme et prévoir plusieurs siestes au cours de la journée est loin d'être pratique pour les travailleurs débordés.

Essayez d'apporter des changements relativement mineurs à votre horaire de sommeil. Si vous avez tendance à souffrir d'insomnie, essayez un horaire de sommeil segmenté. Si vous devez travailler tard le soir ou tôt le matin, dormez un peu moins la nuit et faites une sieste au cours de la journée. N'ayez pas peur d'essayer de nouvelles façons d'offrir à votre corps le sommeil réparateur et rafraîchissant dont il a besoin.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu