Traiter la gingivite

Il ne devrait suffire que d'un coup d'oeil dans votre bouche pour permettre à votre dentiste de savoir si vous souffrez de gingivite. Vos gencives seront légèrement enflées, elles saigneront facilement et auront plutôt une couleur rouge vif que rosée. Pour déterminer la gravité du problème, le dentiste utilisera une petite sonde métallique pour mesurer la profondeur de l'espace entre vos dents et gencives.Presque tous peuvent retrouver la santé buccale en quelques étapes faciles.

Traiter la gingivite

1. Le saviez-vous?

Si l'interstice a une profondeur de plus de trois mm (1/8 de po), cela pourrait signifier que la gingivite a progressé au point où elle endommage les tissus et engendre des « poches » vulnérables à l'infection. À son stade précoce, cependant, un bon nettoyage professionnel devrait pouvoir venir à bout de la gingivite.

2. Les médicaments

Si vos gencives restent rouges et enflées des semaines de temps malgré vos soins diligents, votre dentiste pourrait vous prescrire un rince-bouche contenant du gluconate de chlorhexidine (Péridex). Ce bain de bouche réduit la formation de plaques de 55 % et la gingivite de 30 à 40 %. Son goût amer est cependant désagréable et il pourrait de plus tacher vos dents ou appareil dentaire. Pour ces raisons, on ne le prescrit que lorsque la simple hygiène buccale ne suffit plus.

3. Les procédures

Si vous souffrez de gingivite, vous devrez subir un nettoyage régulier tous les trois mois chez un hygiéniste dentaire ou dentiste spécialisé dans le traitement des gencives (parodontiste). Si vous souffrez de gingivite depuis des années, le médecin pourrait avoir à éliminer l'entièreté de la plaque et du tartre. Or, ce processus est bien plus compliqué qu'un nettoyage ordinaire. On l'appelle débridement parodontal, ou détartrage et surfaçage radiculaire.

Sur quelques semaines, le dentiste utilisera plusieurs instruments manuels ainsi que des ultrasons pour défaire et éliminer le tartre sur vos dents. Les tissus endommagés seront éliminés et la surface des dents (tout comme les racines) seront polies, question d'empêcher la plaque d'y adhérer de nouveau.

Que vous ayez besoin ou non d'un débridement parodontal, votre dentiste appliquera probablement une solution antibiotique ou dentaire sous vos gencives afin de prévenir toute infection. Cependant, si des poches demeurent sous vos gencives malgré un nettoyage en profondeur, c'est probablement d'une chirurgie dont vous aurez besoin.

Cette dernière aura pour but de réduire la taille de ces poches et de permettre au dentiste de nettoyer soigneusement tout le tartre accumulé. La procédure la plus courante, le curetage, consiste à pratiquer une incision dans la gencive pour exposer la dent et sa racine. Les tissus endommagés sont ensuite nettoyés et éliminés, puis la plaie est refermée.

4. Les méthodes naturelles

La sanguinaire, une plante herbacée, contient un composé chimique antibactérien puissant qu'on appelle la sanguinarine. Procurez-vous ce dentifrice et un rince-bouche naturels contenant cet ingrédient auprès de votre magasin d'aliments naturels.

Une autre façon de réduire la gingivite est d'appliquer de l'acide folique liquide sur le rebord gingival de votre bouche avec un tampon de coton deux fois par jours. Vous pouvez aussi utiliser un dentifrice contenant de la coenzyme Q10, un antioxydant soulageant l'inflammation des gencives. Une autre méthode naturelle consiste à masser vos gencives avec de la vitamine C en poudre, puis de les rincer à fond avec de l'eau. Pour de meilleurs résultats, répétez ce traitement une ou deux fois par jour.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu