Ce qu’il faut savoir pour réduire sa prime d’assurance habitation

Est-ce possible de réduire sa prime d’assurance habitation? Bien sûr! Pour économiser, il vous suffit de suivre ces recommandations.

Ce qu’il faut savoir pour réduire sa prime d’assurance habitation

Les facteurs qui influent sur le coût de la prime

Pour réduire votre prime d’assurance habitation, il faut d'abord connaître les différents facteurs qui influent sur le coût de la prime en question.

C’est en grande partie en se basant sur ces facteurs que les compagnies d’assurance évaluent votre niveau de risque, c’est-à-dire la probabilité que votre propriété soit victime d’un sinistre (incendie, vol, vandalisme, etc.) et calculent le montant de votre prime d’assurance habitation.

En voici quelques-uns:

  • L’emplacement: les antécédents de votre quartier (révélés selon les demandes d’indemnités effectuées dans ce secteur) guideront les assureurs sur les risques que votre propriété soit victime d’un sinistre en particulier.
  • La proximité d’une borne-fontaine ou d’une caserne de pompiers: plus votre propriété est située près d’une borne ou d’une caserne, mieux c’est! Ce facteur jouera un rôle important si vous habitez en région rurale, car les casernes sont généralement situées en zones urbaines.
  • Le type de protection: une protection et un montant de garantie élevés se traduiront inévitablement par une prime élevée. Il en va de même pour l’ajout de garanties et protections supplémentaires, qui fera grimper votre prime.
  • Le système ou l’appareil de chauffage, l’électricité, la tuyauterie, la toiture, etc.
  • Vos projets: rénovations majeures, aménagement d’une unité locative (appartement ou commerce), etc.

Quelques conseils pour réduire votre prime d’assurance habitation

  • Veillez à conserver un bon dossier. Évitez les réclamations inutiles.
  • Augmentez le montant de votre franchise (somme que vous devrez débourser advenant un sinistre), car cela permet souvent de réduire la prime d’assurance habitation.
  • Installez des dispositifs de sécurité: système d’alarme, détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone, extincteurs, etc.
  • Combinez vos différentes assurances chez le même assureur: habitation, voitures, moto, véhicule récréatif, etc.
  • Renseignez-vous sur les autres types de rabais offerts, pour les aînés, par exemple.
  • Ne tenez pas compte du prix de votre terrain dans la valeur de remplacement. En effet, comme l’explique le Bureau d’assurance du Canada, ce que l’on appelle «bien assuré» dans le cas d’une maison ne comprend pas la valeur marchande du terrain. Ainsi, au moment d’évaluer la valeur de remplacement, calculez seulement ce qu’il en coûterait pour reconstruire votre propriété dans l’année, dans le cas d’une assurance valeur à neuf. Non seulement inclure la valeur du terrain ne vous permettra pas d’obtenir un plus gros remboursement; cela augmentera votre prime inutilement.

Chers locataires…

Psitt! L’assurance habitation, ce n’est pas que pour les propriétaires. Non seulement vos biens ont-ils une valeur (imaginez devoir TOUT remplacer du jour au lendemain), mais en tant que locataire, vous êtes légalement responsable des dommages que vous pourriez causer à l’immeuble dans lequel vous habitez, de même qu’aux autres personnes qui s’y trouvent. Bonne nouvelle: la plupart des conseils proposés aux propriétaires pour réduire leur prime d’assurance habitation s’adressent également à vous.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu